Protection du secret des affaires en matière de concurrence

Le décret n° 2015-521 du 11 mai 2015 relatif aux décisions du rapporteur général de l’Autorité de la concurrence en matière de protection du secret des affaires (article L. 463 – 4 du Code de commerce)  remplace les dispositions de l’article R. 464-29 du code de commerce qui ne prévoyait la possibilité d’une contestation des décisions relatives au secret des affaires prises par le rapporteur général de l’Autorité qu’avec le recours dirigé contre la décision au fond de l’autorité devant la cour d’appel de Paris.

Désormais, le nouvel article R. 464-29 réserve cette règle aux recours dirigés contre les décisions du rapporteur  général accordant la protection du secret des affaires ou en refusant la levée. Les décisions refusant la protection ou levant celui-ci relèvent dorénavant de la compétence du Conseil d’Etat.

Ce décret est entré en vigueur le 14 mai 2015 (Décret n°2015-521 du 11 mai 2015, JO 13 mai 2015).

LE 15 MAI 2015
PAR CYNTHIA PICART

ACTUALITÉS

Rupture brutale des relations commerciales établies : synthèse des dernières décisions à ne pas manquer

Champ d'application, loi applicable, durée du préavis, existence de la rupture, la fin 2016 et le début d'année 2017 ont été riches en décisions sur la rupture brutale ...

Engagements pris par Booking.com : Bilan d’étape de l’Autorité de la concurrence

Suite à sa décision 15-D-06 du 21 avril 2015 au titre de laquelle l'Autorité de la concurrence avait remis en cause les clauses de parité mises en œuvre par Booking.com dans ses contrats avec les hôteliers...

Adoption de la loi Sapin II : quelles conséquences sur les négociations commerciales ?

Le 8 novembre 2016, le Parlement a définitivement adopté la loi relative à la transparence, à la lutte contre la corruption et à la modernisation de la vie économique (dite loi "Sapin II").
Print Friendly, PDF & EmailIMPRIMER