Avis de l’autorité de la concurrence relatif au rapprochement des centrales d’achat et référencement dans le secteur de la grande distribution

Retour aux articles du blog

L’Autorité a été saisie pour avis par le ministre de l’Economie, de l’Industrie et du Numérique et par la Commission des affaires économiques du Sénat concernant la question de l’impact concurrentiel des rapprochements de centrales d’achat et de référencement dans le secteur de la grande distribution à dominante alimentaire.

Dans le cadre de l’instruction de ce dossier, l’Autorité a interrogé un nombre important d’acteurs économiques (distributeurs et fournisseurs) et procédé à de nombreuses auditions pour rendre le 1er avril 2015 un avis (Avis ADLC n°15-A-06) dans lequel elle propose une grille d’analyse générale des risques engendrés par les accords de coopération récemment conclus et formule des recommandations.

L’Autorité a notamment identifié des risques sur les marchés aval, à savoir les échanges d’information, la symétrie des conditions d’achat, la réduction de la mobilité inter-enseignes.

Elle a également relevé des risques sur les marchés amont, et à ce titre, le risque de limitation de l’offre, de réduction de la qualité ou de l’incitation de certains fournisseurs à innover ou investir mais  aussi celui d’éviction des fournisseurs.


13/04/15

s’inscrire à la newsletter